Menu
Institut de Biologie StructuraleGrenoble / France

Disparition de Roland Douce : la science du végétal a perdu un de ses pionniers et la biologie structurale un explorateur passionné

Roland Douce s’est éteint le 04 novembre 2018 à 79 ans, laissant une empreinte scientifique très importante dans le domaine de la biologie végétale, mais aussi à l’IBS dont il a été directeur de 2002 à 2004 et qui lui rend hommage.

Roland Douce a consacré ses travaux à l’étude du métabolisme de la cellule végétale. Spécialiste du métabolisme du carbone, de la biologie de la mitochondrie et du chloroplaste, il a été précurseur de l’étude fonctionnelle des complexes protéiques végétaux par des approches structurales. Après un début de carrière comme Maitre-assistant à la Sorbonne, Roland Douce a effectué un postdoctorat à la Johnson Research Foundation à Philadelphie de 1970 à 1972. Il a ensuite été "Assistant Professor" à l’université de Californie San Diego (Scripps Institution of Ocenanography) jusqu’en 1974, avant de devenir Professeur de l’UJF la même année. Il y enseignait avec passion et de nombreux chercheurs grenoblois lui doivent la compréhension des processus biologiques les plus complexes.

Nommé conseiller scientifique auprès du CEA en 1979, il a fondé sur le Centre CEA de Grenoble le Laboratoire de Physiologie Cellulaire Végétale (PCV) qu’il a dirigé de 1979 à 1991. Il a également été nommé conseiller scientifique de l’INRA en 1990, Directeur de la Recherche à l’École normale supérieure de Lyon de 1995 à 1998, "Senior Scientist" à l’Université d’Oxford (2001), avant de terminer sa carrière comme directeur de l’Institut de Biologie Structurale (IBS) de 2002 à 2004. Médaille d’argent du CNRS en 1982, membre de l’Académie des Sciences depuis 1996, et de « American Academy of Sciences » depuis 1997, il avait été fait Officier de la Légion d’Honneur en 2009.

Très tôt, Roland Douce avait compris l’apport de la biologie structurale dans la compréhension des mécanismes enzymatiques. Il avait ainsi collaboré avec des équipes de l’IBS dès sa création, entrainant d’autres collaborations en particulier entre IBS et le laboratoire mixte CNRS/Rhône-Poulenc Agrochimie qu’il avait mis en place. Ces collaborations ont ouvert des liens privilégiés durables entre IBS et PCV. Référence scientifique internationalement reconnue, Roland Douce a su convaincre nos partenaires européens (ESRF, EMBL et ILL), ainsi que la présidence de l’UJF, pour que l’IBS intègre le Partenariat pour la Biologie Structurale créé en 2002. Il a également fortement œuvré pour joindre les forces de l’IVMS et de l’IBS contribuant ainsi à l’édification du bâtiment Carl Ivar Bränden, inauguré en 2006 sur le campus EPN. Notre institut lui doit beaucoup, tant sur le plan scientifique que pour ses qualités humaines.

La Direction de l’IBS et son personnel saluent la mémoire de cet esprit brillant et visionnaire et adressent leurs sincères condoléances à sa famille et à ses proches.