Menu
Institut de Biologie StructuraleGrenoble / France

La protéine de l’immunité innée C1q agrège les nanodiamants et modifie la réponse des macrophages

Les nanodiamants (NDs) ont de nombreuses applications biomédicales potentielles, telles que le traitement du cancer, la stimulation cérébrale profonde et la dentisterie. En collaboration avec le Service de Chimie Bioorganique et de Marquage (SCBM), le CEA et l’Université Paris-Saclay, les chercheurs de l’IBS ont montré que, même si C1q ne déclenche pas la réponse immunitaire d’activation du système du complément, l’interaction des nanodiamants avec C1q modifie les réponses phagocytaire et cytokinique aux NDs et pourrait interférer avec les multiples processus physiologiques et pathologiques faisant intervenir C1q.

Recognition protein C1q of innate immunity agglutinates nanodiamonds without activating complement. Belime A, Thielens NM, Gravel E, Frachet P, Ancelet S, Tacnet P, Caneiro C, Chuprin J, Gaboriaud C, Schoehn G, Doris E, Ling WL. Nanomedicine-Nanotechnology, Biology and Medicine ; doi : 10.1016/j.nano.2018.09.009