Menu
Institut de Biologie StructuraleGrenoble / France

Les bioinsecticides : c’est « bio », donc c’est bien ?

Comment détermine-t-on qu’un insecticide est respectueux de l’environnement ? C’est la question que s’est posée la télévision Canadienne (RadioCanada) dans le cadre de son émission « La Semaine Verte » au cours d’un reportage dans lequel Guillaume Tetreau est interviewé pour son expertise sur ce sujet. Ce reportage, intitulé « Le Bti, un larvicide inoffensif ? » et diffusé ce Samedi 18 Avril, est disponible en rediffusion sur le site de RadioCanada (https://ici.radio-canada.ca/tele/la-semaine-verte/site/episodes/461286/bti-larvicide-insecticide).

Le Bti est un bioinsecticide – c’est-à-dire un insecticide produit par un organisme vivant, la bactérie Bacillus thuringiensis subsp. israelensis. Du fait de son apparente innocuité pour les espèces non-cibles, le Bti a progressivement remplacé les insecticides chimiques historiquement utilisés en démoustication. En Europe, il est devenu depuis une dizaine d’années le seul insecticide autorisé pour la lutte contre les moustiques au stade larvaire. Dans un contexte de crise mondiale de la biodiversité, cette hégémonie du Bti inquiète et un nombre croissant d’études remet en question son statut d’insecticide « propre ». Ce documentaire vise ainsi à dresser un état des lieux des connaissances sur l’impact du Bti sur l’environnement et les écosystèmes, faisant notamment la lumière sur les alternatives disponibles déjà implémentées dans certains pays.

Ce reportage fait écho à un article de synthèse récemment publié dans la revue Science of the Total Environment abordant les aspects environnementaux et socioéconomiques de la lutte contre les moustiques à l’aide du Bti

Environmental and socioeconomic effects of mosquito control in Europe using the biocide Bacillus thuringiensis subsp. israelensis (Bti). Brühl CA, Després L, Frör O, Patil CD, Poulin B, Tetreau G, Allgeier S. Sci Total Environ. 2020 Mar 21:137800. doi : 10.1016/j.scitotenv.2020.137800