Menu
Institut de Biologie StructuraleGrenoble / France

Paul Schanda, lauréat du contrat européen ERC Starting Grants 2012

Un jeune chercheur de l’IBS est lauréat d’un contrat « Starting Grant »* du Conseil européen de la recherche (ERC) : Paul Schanda, chercheur dans le groupe de RMN Biomoléculaire (NMR), verra son projet de recherche sur l’étude de la dynamique fonctionnelle des protéines financé pour un montant total de 1.49 M€ sur les cinq prochaines années. Paul est le 2eme chercheur du groupe NMR à obtenir ce contrat prestigieux (après J.Boisbouvier en 2010).

Ce projet permettra d’étudier le lien entre mouvement et fonction dans deux systèmes complexes. D’une part, la dynamique intrinsèque d’une protéine membranaire sera étudiée à la lumière de son activité de transport. Les protéines membranaires sont impliquées dans un large éventail de fonctions dans la cellule, et constituent de ce fait des cibles thérapeutiques importantes. Pourtant, nos connaissances actuelles sur leur structure et dynamique sont très limitées, en raison des difficultés à obtenir des données à résolution atomique. Pour de nombreuses fonctions, telles que le transport à travers les membranes ou la signalisation, la flexibilité est une propriété essentielle. L’équipe de Paul Schanda va utiliser et développer des techniques de résonance magnétique nucléaire pour fournir un nouvel éclairage sur la relation intime entre mouvement et fonction au niveau atomique. Le second objectif de l’équipe sera l’étude d’une autre classe d’objets biologiques complexes : de très grands chaperones, impliqués dans le repliement de protéines. L’étude à résolution atomique de ces chaperones est un défi important en raison de leur taille. Encore une fois, une combinaison RMN en phase liquide et de RMN du solide sera utilisée pour comprendre la fonction et les interactions avec les protéines clientes. La combinaison de la résonance magnétique nucléaire, à la fois en solution et à l’état solide permettra d’aller bien au-delà des capacités de chacune de ces technique utilisée séparamment.

Au cours de son doctorat à l’IBS, le structuraliste Paul Schanda a développé des techniques de RMN innovantes en se concentrant principalement sur l’accélération de l’acquisition des données RMN. Un certain nombre de ces outils ont permis d’accélérer de plus d’un ordre de grandeur les recherches en RMN, et permettent aujourd’hui d’étudier des protéines dans des états de courte durée, tels l’étude du repliement en temps réel. Lors son post-doctorat à l’ETH Zurich, dans le laboratoire de BH Meier, il s’est formé à une nouvelle technique de biologie structurale, la RMN du solide. Il a développé et appliqué des techniques de RMN à l’état solide pour l’étude du mouvement des protéines dans des protéines fibrillaires et microcristallines. Fin 2010, Paul Schanda a rejoint l’IBS, où il a mis en place une petite équipe financée par une subvention de l’ANR. Le principal objectif de son équipe est l’étude de la dynamique des protéines au sein de systèmes biologiques complexes.

*Les ERC Starting Grants sont des appels d’offre très sélectifs qui s’adressent à de jeunes chercheurs ayant fait preuve d’excellence scientifique et souhaitant former ou consolider une équipe de recherche indépendante.