Menu
Institut de Biologie StructuraleGrenoble / France

Malene Ringkjøbing Jensen lauréate de la Médaille de bronze CNRS

Malene Ringkjøbing Jensen (IBS/FDP) est lauréate de la Médaille de bronze du CNRS pour l’année 2015. Cette médaille récompense le premier travail d’un(e) chercheur, qui fait de elle/lui un(e) spécialiste de talent dans son domaine.


Le domaine d’étude de Malene Jensen, ce sont les protéines intrinsèquement désordonnées, une classe de protéines qui reste fonctionnelle malgré l’absence d’une structure tridimensionnelle bien définie. De nombreuses protéines désordonnées sont impliquées dans des maladies humaines, et Malene cherche à comprendre les mécanismes moléculaires qui contrôlent la fonction de ces protéines pour éventuellement pouvoir proposer des stratégies pharmacologiques.
Après un doctorat obtenu en 2006 à l’Institut de Chimie de l’Université de Copenhague au Danemark, elle rejoint pour un post-doctorat le groupe du Dr. Martin Blackledge à l’Institut de Biologie Structurale (Groupe Flexibilité et Dynamique des Protéines par RMN) à Grenoble. Elle est recrutée par le CNRS en 2009 pour continuer ses recherches à l’IBS. Malene Jensen utilise principalement la spectroscopie de résonance magnétique nucléaire (RMN) en solution qui apporte des informations à l’échelle atomique sur la structure et la dynamique des protéines, et qui permet d’obtenir des images détaillées sur le comportement conformationnel des protéines désordonnées et leurs interactions avec des partenaires physiologiques. En utilisant des données expérimentales de RMN en combinaison avec des approches informatiques, Malene Jensen a pu contribuer à la compréhension du rôle joué par des protéines désordonnées dans le système de transcription et réplication du virus de la rougeole et d’autres membres de la famille des Paramyxoviridae.
Elle cherche actuellement à comprendre comment les protéines désordonnées contribuent à la spécificité de signalisation dans les voies de signalisation cellulaire MAPK (mitogen-activated protein kinases).