Menu
Institut de Biologie StructuraleGrenoble / France

Contacts relatifs à cet article / FRANZETTI Bruno

Présentation du Groupe Extremophiles et grands assemblages moléculaires

Responsable du groupe : Bruno Franzetti

Présentation

Le groupe ELMA travaille sur la compréhension des mécanismes sous-jacents de la maintenance de l’intégrité cellulaire sous conditions extrêmes. Nous utilisons des cellules archéennes comme systèmes modèles. Les archées sont des organismes prokaryotes avec des liens évolutionnaires aux cellules eukaryotes. Elles représentent une part importante du microbiote de la terre et ont developpé une plasticité métabolique leur permettant de prospérer dans les environnements les plus hostiles. Notre recherche porte sur l’identification et l’étude structurale des machines cellulaires archéennes impliquées dans la réponse au stress. Afin de mieux comprendre les limites de la vie, nous avons aussi un intérêt de longue date dans la caractérisation des propriétés structurales permettant les biomolécules de fonctionner aux températures extrêmes, au milieux salins et sous pression. Une troisième thématique de recherche, basée sur nos activitées de recherche fondamentale consiste en développant des technologies innovatives dans les secteurs de nutrition et biologie structurale.

Thèmes de recherche

Méthodes spécifiques

Nous identifions des systèmes biologiques originaux en collaboration avec des équipes du réseau GdR Archées qui sont des experts en bioinformatique, microbiologie et génétique des archées extrêmophiles. Nous combinons de la purification des protéines extrêmophiles, de l’enzymologie et de la biologie structurale intégrative. Dans ce contexte nous avons developpé une plateforme pour étudier l’activité et des structures ryons X des enzymes sous température extrêmes (chaudes et froides) et sous pression hydrostatique (BioHP). Les propriétés singulières des enzymes extrêmophiliques sont utilisées pour developper des approches nouvelles en SAXS/SANS pour étudier l’assemblage et la dynamique des grands assemblages moléculaires. Nous utilisons également des enzymes extrêmophiliques pour developper des outils nouveaux en cristallographie rayons X.

Financements

Mots clés

Extrêmophiles. Archées. Assemblage des machines moléculaires et mode d’action. Réponse au stress. Adaptation extrêmophilique. Evolution moléculaire. Exobiologie. Abysses. Pression. Halophiles. Thermophiles. Psychrophiles. Piézophiles. Protéolyse. Protéasome. Chaperones. TET péptidase. Malate déshydrogénase. Microbiologie structurale. Biocatalyse. Glu moléculaire. Complexes de lanthanide. Agent nucléant. Enzymes industriels. SAXS. SANS.

Publications

Une liste des publications complète est disponible ici.

Le groupe (2019)

Alumni

  • Sylvain Engilberge (PhD 2013-2017) : Galway University (Galway, Ireland).
  • Gaëlle Hogrel (Postdoc 2016-2018) : Ifremer (Brest, France).
  • Ziad Ibrahim (PhD 2012-2016) : Panne groupe (Leicester, UK).
  • Henry Kim (Postdoc 2012-2015) : NovAliX (Strasbourg, France).
  • Hind Basbous (PhD 2012-2016) : CNRS (Grenoble, France).
  • Matteo Colombo (Postdoc 2013-2015) : EMBL Marcia Group (Grenoble, France).
  • Louise Lassalle (PhD 2011-2014) : Yano/Yachandra Group (Berkeley, USA).
  • Alexandre Appolaire (PhD 2010-2014) : DEEP BLUE (Grenoble, France).
  • Romain Talon (PhD 2009-2012) : Diamond XChem Facility (Oxfordshire, UK).
  • Elisa Fabiani (ATER 2010-2011) : Professeur IPSA Ecole d’ingénerie (Toulouse, France).
  • Eva Rosenbaum (PhD 2005-2008, Postdoc 2009-2011) : (Berlin, Germany).
  • Vincent Marty (PhD 2008-2011) : Professeur de biotechnologie au lycée (St. Etienne, France).
  • Maria Asunción Durá (Postdoc 2003-2005, 2007-2010) : (Valencia, Spain).