Menu
Institut de Biologie StructuraleGrenoble / France

Présentation équipe Pellequer

Membres

Responsable de l’équipe : Jean-Luc Pellequer (Chercheur CEA)

Membres de l’équipe :

- Jean-Marie Teulon (Ingénieur CEA)
- Jean-Luc Pellequer (Chercheur CEA) ORCID iD iconorcid.org/0000-0002-8944-2715

Présentation

L’activité du Laboratoire Interactions et Reconnaissance Moléculaires du site de Marcoule est venue s’installer à l’Institut de Biologie Structurale de Grenoble en janvier 2015. L’équipe comprend un chercheur et un ingénieur, permanents du CEA.
L’équipe AFM a pour objectif de développer des techniques d’analyse de microscopie à force atomique (AFM) dans les trois axes majeurs que sont l’imagerie haute résolution, la mesure de spectroscopie dynamique de force et la nano-biomécanique cellulaire. En particulier, l’équipe développe une nouvelle approche en biologie structurale intégrée qui consiste à reconstruire des complexes protéiques composés de plusieurs unités structurales. Une des thématiques scientifiques propres concerne la détermination structurale du complexe de la prothrombinase humaine. Enfin, l’équipe envisage de développer plus en avant les approches de mécaniques cellulaires, projet transversal sur les thématiques de l’IBS.
Pour de plus amples informations, merci de contacter Jean-Luc Pellequer

Keywords

- Microscopie à Force Atomique, Spectroscopie Dynamique de Force, Nanomecanique, Traitement d’image, Métrologie de Nanoparticule, Reconstruction de structures à base d’AFM, Modélisation comparative.

Instruments de l’équipe

- Multimode 8, Nanoscope V (Bruker)
- Dimension 3100, Nanoscope V (Bruker)
Instruments associés aux microscopes :
- Microscope fluo, Nikon Eclipse TE2000
- Lampe UV/Ozone

Major publications

  • Balzergue C, Dartevelle T, Godon C, Laugier E, Meisrimler C, Teulon J-M, Creff A, Bissler M, Brouchoud C, Hagège A, Müller J, Chiarenza S, Javot H, Becuwe-Linka N, David P, Péret B, Delannoy E, Thibaud M-C, Armangaud J, Abel S, Pellequer J-L, Nussaume L and Desnos T (2017) Low phosphate activates STOP1-ALMT1 to rapidly inhibit root cell elongation. Nat. Commun. 8 : 15300.