Menu
Institut de Biologie StructuraleGrenoble / France

Présentation du groupe Réponse immunitaire aux pathogènes et au soi altéré

Responsable du groupe IRPAS : Nicole Thielens

Personnel

Isabelle BALLY (Ingénieure CEA)
Anne CHOUQUET (Technicienne supérieure CEA)
Philippe FRACHET (Maître de conférences UGA)
Christine GABORIAUD (Directrice de recherche CEA)
Jean-Philippe KLEMAN (Ingénieur-Chercheur CEA)
Jean-Baptiste REISER (Chercheur CNRS)
Véronique ROSSI (Maître de conférences UGA)
Pascale TACNET-DELORME (Ingénieure de recherche CNRS)
Nicole THIELENS (Directrice de recherche INSERM)
Catherine WICKER-PLANQUART (Chercheuse CNRS)
Guillaume FOUET (Doctorant)

Etudiants et doctorants (2014-2017)

Christophe Moreau (doctorant)
Rim Osman (doctorante)
Catarina Tomé (doctorante)
Sophie Colliard (M2 Immunology-Microbiology-Infectious Diseases, UGA)
Maëlle Plawecki (M2 Immunology-Microbiology-Infectious Diseases, UGA)
Julie Lopes (M2 Biochimie et Biologie Structurale UGA)
Guillaume Fouet (M2, Biochimie et Biologie Structurale, GRAL, UGA)
Bénédicte Ponsard (M1 UGA)
Samy Dufour (M1 UGA)
Paul Ruiz (M1 Université du Maine)
Jessie Maillot (L3 UGA)
Aldrich Bertoncelli (L2 UGA)
Loriane Koelsch (L2 UGA)

Thème de recherche du groupe IRPAS

Le groupe s’intéresse aux mécanismes de reconnaissance moléculaire mis en jeu dans différents aspects de la réponse immunitaire aux pathogènes et aux cellules du soi altéré, ainsi qu’aux implications biologiques de ces interactions dans la défense anti-microbienne, le maintien de la tolérance immune et les stratégies d’évasion des pathogènes.

Les molécules de reconnaissance solubles de l’immunité innée C1q, MBL et ficolines (collagènes de défense) jouent un rôle vital de sentinelles de l’environnement extracellulaire et sont capables d’activer des mécanismes effecteurs impliqués dans l’élimination des pathogènes et des cellules endommagées de l’hôte. Ces protéines, qui possèdent des spécificités de reconnaissance complémentaires, répondent aux signaux de danger en activant des protéases qui leur sont associées, ce qui déclenche la cascade du complément. Les collagènes de défense ont également une activité de type opsonine par leur interaction avec des récepteurs du complément, favorisant ainsi la phagocytose des cibles reconnues.

L’ensemble de ces mécanismes assure l’équilibre délicat entre défense immune et tolérance.

Axes de recherche

  • Collagènes de défense et réponse immune
  • Molécules de l’immunité innée et pathologies

Les thèmes de recherches du laboratoire sont abordés par des approches multidisciplinaires qui permettent de décrypter les relations structure-fonction des protéines d’intérêt ainsi que leur rôle à l’échelle cellulaire.

Approches méthodologiques principales

Mots clés

Apoptose - Assemblage - Complément - Immunité innée - Interaction hôte-pathogènes - Phagocytose - Protéases à sérine - Récepteurs - Reconnaissance moléculaire – Glycobiologie - C1q – Soi altéré

Publications

Liste des publications du groupe

Thèses

Liste des thèses du groupe

Plateformes de l’ISBG pilotées par des membres du groupe IRPAS

Résonance Plasmonique de Surface (SPR) : Jean-Baptiste Reiser, Anne Chouquet - Imagerie cellulaire (M4D) : Jean-Philippe Kleman