Menu
Institut de Biologie StructuraleGrenoble / France

Contacts relatifs à cet article / ROSSI Véronique

Collagènes de défense et réponse immune

Dans l’organisme, l’élimination efficace des agents pathogènes et des éléments du soi altéré tels que les cellules apoptotiques (efferocytose) est cruciale pour la défense anti-infectieuse et la tolérance immune. Les collagènes de défense, en particulier C1q, occupent une place prédominante dans le maintien de cette tolérance en tant qu’effecteurs solubles de l’immunité innée et ont un rôle central dans la reconnaissance et la phagocytose des éléments à éliminer. La phagocytose met en jeu l’interaction des collagènes de défense avec des récepteurs cellulaires différents selon le contexte physiologique et module la production de cytokines vers une réponse appropriée (pro-inflammatoire ou anti-inflammatoire), en fonction du signal de danger reconnu (pathogène ou cellule apoptotique). Nos travaux actuels portent principalement sur l’étude des interactions de C1q avec ses récepteurs phagocytaires par une approche multidisciplinaire intégrée, combinant (a) l’ingénierie des protéines, la biochimie et la biologie structurale, (b) l’imagerie fonctionnelle des complexes C1q-récepteurs à la synapse efferocytaire par microscopie de fluorescence super-résolution, (c) la biologie cellulaire afin d’analyser les interactions entre les cellules apoptotiques opsonisées par C1q ou ses variants et les récepteurs de différents types de phagocytes et d’examiner les conséquences de la capture de ces cellules sur la tolérance immunitaire.

La calréticuline soluble relarguée de cellules en apoptose influence la polarisation des macrophages

La calréticuline, connue pour interagir avec C1q à la surface des cellules apoptotiques et impliquée dans l’interaction entre le phagocyte et sa cible, est aussi un signal efficace pouvant moduler la réponse immune conduite par le macrophage.

Publication consultable ici

Stratégie de dissection moléculaire et études structurales comparatives des calréticulines humaine et de parasite (eat-me signals)

Les structures de calréticulines de parasite donnent des indications sur leur flexibilité et leurs propriétés de fixation double, de carbohydrates et de peptides

Publication consultable ici

Ingénierie de la protéine C1q et élucidation de ses propriétés de reconnaissance et d’activation du complément

Expression de C1q recombinant et identification du site d’interaction avec ses protéases associées
Brevet C1q : Method for preparing C1q recombinant protein (N Thielens & I. Bally)

Publication consultable ici

Caractérisation structurale et fonctionnelle d’une forme à chaine unique du domaine de reconnaissance de la protéine du complément C1q

Publication consultable ici

Bases structurales de la versatilité de reconnaissance de la ficoline-2

Une versatilité élargie de la ficoline-2 humaine : réactualisation de la fixation de la ficoline-2 aux carbohydrates sulfatés/phosphorylés.

Publication consultable ici

La ficoline-2 humaine reconnait les résidus phosphocholine de l’acide teichoïque de pneumocoque.

Publication consultable ici

Caractérisation moléculaire et cellulaire de l’interaction des collagènes de défense avec les récepteurs phagocytaires CR1/CD35 et LRP1/CD91

Décryptage des interactions du récepteur du complément CR1 avec les protéines de reconnaissance MBL et ficoline-2

Publication consultable ici

Etude de l’interaction de C1q et MBL avec CD91 in vitro et à la surface cellulaire

Abstract consultable ici

Collaborations

-  Institut des Sciences Biomédicales, Université du Chili, Santiago, Arturo FERREIRA
-  CRCINA (Centre de Recherche en Cancérologie et Immunologie Nantes-Angers), Angers, Equipe Innate immunity and Immunotherapy, Yves Delneste
-  IAB (Institut pour l’Avancée des Biosciences), Grenoble, Arnaud Millet
-  IBS, équipe PG (Groupe Pneumocoque), Grenoble, Anne-Marie Di Guilmi

Financements

-  Subvention d’échange ECOS-CONYCIT
-  AGIR, UGA
-  ANR Piribio
-  ANR PRC - C1qEffero
-  FINOVI