Menu
Institut de Biologie StructuraleGrenoble / France

2021

Andrea Dessen, lauréate de la Médaille d’argent du CNRS
Andrea Dessen, responsable du groupe Pathogénie Bactérienne de l’IBS et du Laboratório Nacional de Biociências (LNBio/CNPEM) à Campinas, São Paulo, est lauréate de la Médaille d’Argent du CNRS pour l’année 2021. Cette médaille distingue des chercheurs et des chercheuses pour l’originalité, la qualité et l’importance de leurs travaux, reconnus sur le plan national et international. Ce prix souligne l’excellence de ses recherches sur les facteurs de virulence bactériens et les machineries de la biosynthèse de la paroi bactérienne (détails).


Hélène Mallet, lauréate de la Médaille de bronze CNRS
Hélène Mallet, Maître de Conférences à l’Université Grenoble Alpes et chercheuse dans le groupe de Microscopie Électronique et Méthodes de l’IBS, est lauréate de la Médaille de bronze du CNRS pour l’année 2021 pour ses travaux sur les protéines virales impliquées dans le fonctionnement de la réplication et la transcription virale (détails). Cette médaille récompense le premier travail d’un(e) chercheur, qui fait de elle/lui un(e) spécialiste de talent dans son domaine.


Jennyfer Trouve, Prix du Jeune chercheur IBS 2021
Le Prix du Jeune chercheur IBS 2021 a été attribué à Jennyfer Trouvé, doctorante de 3ème année au sein du groupe Pneumocoque de l’IBS, pour ses travaux sur la synthèse de la paroi bactérienne. Jennyfer a mené ses études par microscopie super-résolue chez le pathogène humain Streptococcus pneumoniae, également appelé le pneumocoque. Au-delà des concepts nouveaux apportés par ses travaux pour la morphogenèse des ovocoques (bactéries de forme ovoïde), l’approche expérimentale originale qu’elle a mise au point sera dans le futur appliquée à des souches mutantes ou en combinaison avec des antibiotiques pour disséquer le rôle des protéines impliquées dans la croissance et la division bactérienne et/ou le mode d’action d’antibiotiques. La paroi étant une entité commune à toutes les espèces bactériennes, cette approche offre également des perspectives très prometteuses pour l’étude de la morphogenèse et de la division chez d’autres espèces bactériennes. En plus de son intense activité de recherche, Jennyfer s’est également beaucoup investie auprès de la communauté IBS.