Menu
Institut de Biologie StructuraleGrenoble / France

Une plateforme vaccinale inspirée de l’adénovirus à l’assaut du COVID-19 et des pandémies du futur

Si des solutions vaccinales basées sur l’ARNm ont émergé très rapidement pour gérer la crise ‘COVID-19’ provoquée par le SARS-CoV-2, ces dernières possèdent des limites logistiques (conservation à -20°C, utilisation dans les 6h) qui ne permettent pas leur déploiement à large échelle. De plus, une immunité stérilisante empêchant une personne vaccinée de transmettre le virus n’existe pas à ce jour.
L’équipe ‘Adenovirus et applications’ de Pascal Fender à l’IBS a conçu une particule non-infectieuse inspirée de l’adénovirus capable d’afficher de manière spontanée et irréversible jusqu’à 60 copies d’un antigène glycosylé du SARS-CoV-2. La structure de ces nouveaux vaccins a été résolue par cryo-EM par l’équipe de Guy Schoehn. En collaboration avec Dalil Hannani du laboratoire TIM-C, des immunisations ont été réalisées chez la souris avec ces vaccins de nouvelle génération. La caractérisation immunitaire par le groupe de Pascal Poignard a permis de montrer que l’affichage des antigènes sur la plateforme vaccinale permettait une neutralisation totale et à long terme du SARS-CoV-2.
Les travaux rapportant la génération et la caractérisation de cette nouvelle technologie vaccinale rapidement adaptable à tous les virus émergents et donc aux pandémies du futur viennent d’être publiés dans la revue Molecular Therapy.

Elicitation of potent SARS-CoV-2 neutralizing antibody responses through immunization with a versatile adenovirus-inspired multimerization platform. Chevillard C, Amen A, Besson S, Hannani D, Bally I, Dettling V, Gout E, Moreau CJ, Buisson M, Gallet S, Fenel D, Vassal-Stermann E, Schoehn G, Poignard P, Dagher MC, Fender P. Molecular Therapy https://doi.org/10.1016/j.ymthe.2022.02.011.

Contact : Pascal Fender, chercheur CNRS de l’IBS (Groupe Microscopie Electronique et Méthodes)