Menu
Institut de Biologie StructuraleGrenoble / France

Comment les plantes sortent de l’ombre

En culture intensive, les plantes luttent entre elles afin de bénéficier du meilleur ensoleillement possible. Pour cela, elles ont développé un ensemble de réactions connu sous le nom de « syndrome d’évitement de l’ombre ». Par quel(s) mécanisme(s) biologique(s) ces plantes réussissent-elles à activer leur croissance pour prendre l’avantage sur leurs voisines ? Cette question est à l’origine des travaux menés par des chercheurs de l’Institut de biologie structurale - Jean Pierre Ebel (IBS, institut mixte CEA-CNRS-Université Joseph Fourier) et de plusieurs équipes de recherche américaines, suédoises et argentines. Leurs derniers travaux, qui viennent d’être publiés dans la revue Cell, ouvrent des perspectives pour la recherche en agronomie... [Suite du communiqué de presse]

Rapid Synthesis of Auxin via a New Tryptophan-Dependent Pathway Is Required for Shade Avoidance in Plants.
Yi Tao, Jean-Luc Ferrer, Karin Ljung, Florence Pojer, Fangxin Hong, Jeff A. Long, Lin Li, Javier E. Moreno, Marianne E. Bowman, Lauren J. Ivans, Youfa Cheng, Jason Lim, Yunde Zhao, Carlos L. Ballare´ , Go¨ ran Sandberg, Joseph P. Noel, and Joanne Chory.
Cell (2008), 133 : 164–176.