Menu
Institut de Biologie StructuraleGrenoble / France

Contacts relatifs à cet article / ROSSI Véronique

Dysfonction du complément et fonctions non canoniques

Certaines pathologies sont associées à une dérégulation ou un dysfonctionnement des protéines du complément, impliquant par exemple des autoanticorps (SLE). Notre objectif est de décrypter les mécanismes moléculaires sous-jacents, y compris les fonctions non canoniques de C1q et des protéases C1r et C1s, c’est-à-dire d’autres fonctions indépendantes du complément, en interconnexion avec d’autres systèmes tels que l’inflammation, la coagulation, etc…

Effets pathologiques des protéases C1r et C1s – Christine GABORIAUD

Nous cherchons à comprendre les effets pathologiques non canoniques de C1s dans deux contextes pathologiques. Le syndrome d’Ehlers-Danlos parodontal (pEDS) est associé à des mutations hétérozygotes dans les gènes des protéases C1r et C1s. Grâce à un projet collaboratif, nous avons clarifié l’impact moléculaire de ces mutations, qui met en jeu une activation constitutive de C1s. Dans le cas du cancer du rein, nous cherchons à comprendre comment C1s permet aux cellules tumorales d’échapper à la surveillance immune, ce qui conduit à la progression tumorale.

Participants : Christine GABORIAUD, Véronique ROSSI, Jean-Baptiste REISER, Nicole THIELENS

Collaborations :
• Johannes ZSCHOCK (Innsbruck medical university)
• Lubka ROUMENINA (CRC Paris)

Financements : Projet C1rsinEDS ANR-FWF (2016-2021) ; INCA PLBIO21-175 2021-2024

Publications :
Periodontal Ehlers-Danlos Syndrome Is Caused by Mutations in C1R and C1S, which Encode Subcomponents C1r and C1s of Complement
Two different missense C1S mutations, associated to periodontal Ehlers-Danlos syndrome, lead to identical molecular outcomes
C1R Mutations Trigger Constitutive Complement 1 Activation in Periodontal Ehlers-Danlos Syndrome
Complement C1s and C4d as prognostic biomarkers in renal cancer : emergence of non-canonical functions of C1s

Immune/inflammatory crosstalks of C1 components and HMGB1 – Christine GABORIAUD, Véronique ROSSI


Le complexe activateur C1 du complément et l’Alarmine HMGB1 sont deux acteurs de la veille immunitaire. Leurs processus de régulation et leur interconnexion jouent un rôle antagoniste dans l’apparition de la réponse inflammatoire. Le projet vise à décrypter les connexions fonctionnelles impliquées dans la régulation de la réponse inflammatoire et de la tolérance immune par une approche de dissection moléculaire.

Participants : Christine GABORIAUD, Véronique ROSSI, Marie Lorvellec, Jean Baptiste REISER, Nicole THIELENS

Collaborations :
• Thierry RABILLOUD (CBM-IRIG)
• Luca SIGNOR (Plateforme spectrométrie de masse- IBS)

Financements en cours :
Projet C1qEffero (ANR-16-CE-0019, 2018-2022), Labex EUR- UGA, Financement de thèse de Marie LORVELLEC (CBH-EUR-GS, ANR-17-EURE-003), ANR DYSALARM 2021-2025

Publications :
Molecular basis of complement C1q collagen-like region interaction with the immunoglobulin-like receptor LAIR-1
Headless C1q : a new molecular tool to decipher its collagen-like functions

Identification d’autoanticorps dans des cohortes : potentiel rôle pathologique ? – Chantal DUMESTRE-PERARD

Initiée dans le contexte pathologique du lupus érythémateux disséminé, cette approche a permis de montrer une corrélation entre la détection d’autoanticorps avec certaines manifestations cliniques de la maladie, notamment au niveau rénal (néphrite active). Ce savoir-faire se poursuit et pourra être étendu à d’autres contextes cliniques

Collaborations :
• Giovanna CLAVARINO (CHU Grenoble alpes, laboratoire d’immunologie)
• Pascal POIGNARD (Equipe AID, IBS-CAID)

Financements en cours : ANR DYSALARM 2021-2025

Publications :
The immunopathology of complement proteins and innate immunity in autoimmune disease
Anti-ficolin-2 autoantibodies in SLE patients with active nephritis