Menu
Institut de Biologie StructuraleGrenoble / France

Contribution de l’IBS à la lutte contre le Coronavirus SARS-CoV-2

L’IBS est mobilisé pour lutter contre le Coronavirus SARS-CoV-2 à l’origine de la maladie Covid-19. Ainsi plusieurs projets de recherche sont menés pour contribuer à la production de connaissances sur ce virus. Voici l’état des lieux des travaux engagés (mars 2021) :

Projet « protéine Spike »
Debut avril 2020, une action transverse impliquant 5 groupes de l’IBS a démarré, avec l’objectif de produire la glycoprotéine d’enveloppe Spike du virus SARS-CoV-2 pour alimenter plusieurs projets visant à entraver l’attachement du virus aux cellules humaines et leur infection et comprendre son impact sur les défenses immunitaires. Premiers résultats.
(Financement : fonds propres)

Projet SARS2NUCLEOPROTEIN
M. Blackledge du groupe FDP coordonne un projet portant sur l’étude du rôle moléculaire de la nucléoprotéine virale dans le cycle de réplication du SARS-Cov-2 (identification par RMN des sites d’inhibition des interactions essentielles à la machinerie de réplication virale). Cela a conduit à la publication de deux études caractérisant pour la première fois deux importantes cibles virales intrinsèquement désordonnées : la nucléoprotéine (N) et le domaine N terminal intrinséquement désordonné de la protéine nsp3.
Premiers résultats :
- 1H, 13C and 15N Backbone chemical shift assignments of the n‑terminal and central intrinsically disordered domains of SARS‑CoV‑2 nucleoprotein
- 1H, 13C and 15N backbone chemical shift assignments of SARS‑CoV‑2 nsp3a
(Financement : ANR Recherche-Action Covid-19, projet SARS2NUCLEOPROTEIN)

Projet COMPLECT-COV
N. Thielens du groupe CAID coordonne un projet destiné à étudier le rôle des lectines solubles du complément dans la pathogenèse de l’infection au SARS-CoV-2 (en collaboration avec l’équipe Poignard du même groupe).
(Financement : ANR Recherche-Action Covid-19, projet COMPLECT-COV et financement UGA "Action Covid 19" en 2020 (projet COMPLEC-COV))

Projet S-VLP
W. Weissenhorn du groupe EBEV coordonne un projet de vaccination avec des particules lipidiques synthétiques recouvertes de glycoprotéine d’enveloppe trimérique S du SARS-CoV-2.
(Financement : ANR Recherche-Action Covid-19, projet S-VLP et financement CNRS)

Projet CoV-Mime
P. Fender du groupe MEM coordonne un projet de développement d’un mime de la surface du coronavirus SARS-CoV-2 sur une nanoparticule non-infectieuse d’Adénovirus avec une visée vaccinale ou de criblage d’antiviraux. Ce projet implique l’équipe ’Adénovirus’ dirigée par Pascal Fender et la plateforme de microscopie électronique, pilotée par Guy Schoehn.
(Financement : ANR Flash-Covid-19, projet CoV-Mime et financement de la région Auvergne Rhône-Alpe)

Projet AcNT-COVID-19
L’équipe Poignard du groupe CAID coordonne un projet de développement d’anticorps neutralisant thérapeutiques pour le traitement et la prévention de la COVID-19 (isolation d’anticorps comme produits therapeutiques)
(Financement CEA et UGA)

Projet « Mécanismes infectieux par les lectines »
Le groupe M& P de Franck Fieschi étudie l’impact des récepteurs DC/L-SIGN, L-SECtin et des lectines de type C apparentées dans l’infection par le SARS-CoV-2.
(Financement d’une thèse dans le groupe M&P par le Labex Gral et l’école doctorale UGA)

Projet Spike-HS
Le groupe SAGAG de Hugues Lortat-Jacob vise à caractériser les interactions de la protéine Spike du SARS-CoV-2 avec le récepteur ACE2 et les héparanes sulfates pour convevoir un inhibiteur d’entrée.
(Financement CNRS)

Projet AM-Cov-Path
Ce projet porte sur l’étude de la pathogénèse de l’infection SARS-Cov-2 dans un modèle de primate non humain afin de couvrir deux axes : l’axe thérapeutique et l’axe prophylactique. Il est coordonné par Roger Le Grand (IDMIT) avec la participation de l’équipe Poignard du groupe CAID de l’IBS.
(Financement : ANR Flash-Covid-19, projet AM-Cov-Path )

Projet Pancolin
L’équipe Poignard du groupe CAID réalise, avec le CHU-Grenoble, un suivi de sérologie et neutralisation sur une cohorte de patients de l’Arc alpin.
(Financement : Programme hospitalier de recherche clinique interrégional (PHRC-I))

Projet ACTIF
L’équipe Poignard du groupe CAID collabore au développement d’un capteur à base d’aptamères qui pourraient bloquer l’entrée du virus SARS-cov-2 ou être utilisés comme outil de diagnostique (porteur du projet : DCM).
(Financement : UGA "Action Covid 19")

Projet COVISER et COVI3S
L’équipe Poignard du groupe CAID participe au suivi de réponses des anticorps neutralisant au cours du temps sur une cohorte de patients des hôpitaux lyonnais (Financement : Programme hospitalier de recherche clinique interrégional)

Projet EpiCOVID
L’équipe Poignard du groupe CAID participe à l’exploration des voies épigénétiques pour traiter la réponse inflammatoire induite par le SARS-CoV-2 (projet porté par l’IAB (Institute for Advanced Biosciences)
(Financement : UGA "Action Covid 19")

Consortium Covid-1-NMR
Le groupe "Flexibilité et Dynamique des Protéines par RMN" de Martin Blackledge participe au projet international Covid19-NMR, qui réunit actuellement des équipes de recherche de plusieurs pays d’Europe et d’Amérique du Nord et du Sud. Le consortium utilise la RMN pour faciliter la recherche des cibles pharmaceutiques qui pourraient potentiellement inhiber le virus. Les résultats sont immédiatement mis à la disposition de la communauté internationale via le site web du consortium.
Premiers résultats :
- Large-scale recombinant production of the SARS-CoV-2 proteome for high-throughput and structural biology applications

Projet « Protéine E »
Projet conduit par V. Gordeliy du groupe MEMBRANE afin d’étudier la protéine E du SARS-CoV-2
(Financement : fonds propres)

Projet MISC
En collaboration avec des chercheurs et médecins de l’université de Genève, Romain Vivès du groupe SAGAG étudie la dégradation des Glycosaminoglycanes (GAGs) du glycocalyx endothelial chez les enfants atteints du "multisystem inflammatory syndrome" (MISC) suite à une infection par le COVID-19.
(Financement : fonds propres)